top of page
Albanie-Gjirokastra

ALBANIE

“Courir après le temps, c'est papillonner pour saisir l'indicible.”

Kheira Chakor

En raison de la validité de certains documents liés à Lucky, nous devons traverser l’Albanie en seulement 1 semaine. Cela ne nous a néanmoins pas empêchés de remarquer la gentillesse des Albanais. À notre plus grand regret, nous n’avons pas pu découvrir la partie montagneuse et plus sauvage du pays qui, paraît-il, est magnifique. 

 

En parcourant le pays, nous sommes surpris par le manque de réflexion en termes d’Urbanisme. Les villes ou les villages ne se semblent jamais se terminer et il n’est pas facile de savoir où ils commencent. Il est également surprenant de constater à quel point la richesse côtoie la pauvreté. Il n’est pas rare de voir des hôtels de « luxe » construit directement à côté de bidonvilles. Nous constatons très vite que ce pays n’est pas encore développé pour le tourisme.

Vanlife voyage

Les Happy Westy

Un jour, à Himarë, nous sommes parqué sur un petit parking en bord de mer alors qu’une pluie torrentielle est en train de tomber. A Côté de nous, un petit VW T2 jaune moutarde, facilement reconnaissable, est parqué. Au moment où la pluie se calme, nous décidons de sortir du van pour profiter d’une vue incroyable sur un double arc-en-ciel complet. C’est à ce moment-là que nous tombons nez à nez avec les Happy Westy, Guillaume et Laura, qui nous saluent par de grands signes de la main comme si nous nous connaissions depuis toujours. En bon suisse, cela nous surprend quelque peu, mais leur bonne humeur et leur caractère jovial nous donnent tout de suite envie de les connaître.

 

Nous échangeons deux mots et nous ne tardons pas à les inviter à boire un thé chez nous, car le froid se fait ressentir. Le courant passe très vite et le thé se transforme en souper. Le lendemain matin, nous sommes tristes de les voir repartir si vite.

 

Ils font un peu près le même itinéraire que nous. Le hasard nous fera donc nous recroiser en Grèce puis en Bulgarie et nous permettra de passer plus de temps ensemble.

Il y a clairement des rencontres coups de coeur en voyage et celle avec les Happy Westy en fait très clairement partie.

S’arrêter un instant

La météo en Albanie n’est pas au rendez-vous, mais au final ce n’est pas si grave. Nous en profitons pour nous poser et pour souffler. C’est également l’occasion d’apprécier le cadre dans lequel nous sommes.  Entre deux averses, nous allons nous balader notamment dans la région de Vlora et profitons de la vue sur la mer et faisons la découverte de quelques-uns des nombreux bunkers construits le long de la côte.

Albanie
Albania.girokaster.009.jpg

Gjirokastër

Gjirokastër se trouve dans la vallée du Drin. Cette ville dispose d’un beau centre historique et d’une magnifique citadelle fortifiée qui la surplombe. 

 

La citadelle, fortifiée au Ve siècle, puis renforcée par les ottomans au XIIe siècle, est vraiment superbe et offre une magnifique vue sur la ville, la vallée et les montagnes qui les entourent.

 

Le centre historique est, lui, un bel exemple des constructions vernaculaires ottomanes du XVIIe. On y trouve de beaux bâtiments à deux étages avec, au rez-de-chaussée, des commerces avec leurs belles vitrines en bois et, à l’étage, les habitations. L’ensemble est vraiment bien conservé, un peu trop bien peut-être, ce qui lui donne un côté très artificiel. C’est un vrai plaisir d’y déambuler même si on se rend très vite compte que la vie de la ville n’a pas lieu entre ces murs, mais dans les quartiers plus contemporains et moins bien entretenus qui se trouvent plus bas.

bottom of page